Transport et Logistique

Transport et Logistique

Dans un environnement de plus en plus compétitif, le Maroc a plus que jamais besoin d’un secteur de transport concurrentiel et dynamique en phase avec les chantiers structurants engagés et les grandes réformes entamées, par notre pays, dans la perspective d’améliorer la compétitivité et la productivité de son tissu économique. En effet, ce secteur contribue à hauteur de 5,8% du total des valeurs ajoutées et 10,3% de celle des activités tertiaires en 2011 aux prix constants. Sa valeur ajoutée est passée de 19,6 milliards de dirhams en 2000 à 33,8 milliards de dirhams en 2011, soit une croissance annuelle moyenne de 5%. En termes d’emplois créés, le transport (y compris entrepôts et communications) a employé, en 2011, près de 493.460 personnes ce qui représente 4,7% de la population active occupée, dont 76% dans le milieu urbain.

 

Logistique1

Le développement du secteur de la logistique constitue aujourd’hui une priorité nationale stratégique pour parachever le processus de renforcement de la compétitivité de l’économie marocaine. Dans ce sens, la stratégie nationale pour le développement de la compétitivité logistique, qui a fait l’objet du contrat-programme 2010-2015, prévoit de réduire les coûts logistiques de 20 à 15 % du PIB.

 Portant notamment sur la réalisation de 70 plateformes logistiques dans plusieurs villes (2.080 ha) d’ici 2015, la nouvelle stratégie logistique du Royaume, ambitionne d’accélérer la croissance économique de 0,5 point de PIB par an, soit 5 points de PIB en 10 ans.